Débats

Shampooings
De très nombreux produits sont à notre disposition pour l’entretien courant de la peau et du pelage des chiens. 
Pas toujours facile de choisir le bon 
Si votre compagnon n’a pas de problèmes dermatologiques particuliers, prenez un shampooing doux à appliquer chaque mois au maximum. 
Avec des poils longs ou un pelage difficile à démêler, on vous proposera des shampooings ou des après-shampooings adaptés. 
En cas de lésions ou de problèmes dermatologiques, une lotion ou un shampooing spécifique s’impose. 
Pour une prurit ou une irritation, utiliser des formules apaisantes, calmantes ou hypoallergéniques. 
Pour une pyodermite ou un problème septique, le soin doit être antiseptique et antimicrobien. 
La fréquence des shampooings est plus faible que celle des lotions. Si la lotion peut être utilisée plusieurs fois par jour sur une surface de peau à traiter, le rythme des shampooings se compte en semaines pour respecter la peau de l’animal et tenir compte des difficultés pratiques rencontrées par certains maîtres pour laver un chien de grande taille par exemple.

Bien rincer votre chien à l’eau tiède, avant de le sécher. Ne pas faire plus d’un shampooing par mois pour permettre à la protection naturelle de la peau, le sébum ,de se reformer.  
 
Une alimentation de qualité médiocre, peu digeste, carencée en vitamines et acides gras essentiels entraînent un pelage terne. La peau et les poils ne se renouvellent pas dans des conditions satisfaisantes. Là encore, votre vétérinaire vous conseillera un aliment dit premium correspondant à son âge sa race et son poids. 
 
L’histoire peut aller plus mal. Non seulement votre chien perd ses poils, mais en plus il se gratte et a des boutons. A un problème d’hygiène ou d’alimentation, s’ajoute une maladie de peau. 
Les causes de cette maladie étant très variées, consultez votre vétérinaire. 
 

 

La Bouche

Un détartrage régulier. 
Demandez à votre vétérinaire de pratiquer un détartrage régulier et complet des dents de votre compagnon. 
Ce détartrage se réalise sous anesthésie légère accompagnée parfois d’un tranquillisant. 
Ce soin évite les dépôts importants de tartre, fréquents chez le chien. C’est d’autant plus vrai lorsque votre ami à un défaut d’implantation. 
 
Une hygiène quotidienne. 
Le tartre est parti.A vous, à l’aide de produits adaptés, d’assurer une hygiène au quotidien des dents et des gencives de Médor. 
Vous pouvez lui donner une pâte à mâcher qui va faire office de brosse à dents et de dentifrice. Certains produits existent sous forme de sprays, de comprimés ou de patchs qu’il suffit de pulvériser, de faire absorber, ou de placer entre joue et gencive. 
Autre solution : brossez vous-même les dents de votre chien ou les frotter à l’aide de votre doigt avec une pâte ou un gel dentifrice. 
 
Le cas est sérieux. 
Si l’haleine de Toutou devient difficile à supporter , associez des antibiotiques à un produit azolé. Il y a, en effet, une grande probabilité que l’odeur soit due en partie à une infection buccodentaire. 
Si l’odeur persiste ou si l’infection semble importante, allez consulter votre vétérinaire qui pourra, si nécessaire, pratiquer un examen complet de la bouche et pratiquer une intervention de dentisterie.

 

 

 

 

sommaire

Si vous aimez ce site, cliquez ici