Toilettage du Lhassa-Apso

 

  1. Soin de la robe

  2. Le bain

  3. Soins corporels

  4. Chien d'expositions

  5. Le toilettage : généralités

 

 


1. Soin de la robe :

La texture du poil du Lhassa Apso facilite son entretien. Le poil est dense, retombe naturellement, il est rare qu’il forme des nœuds, sauf s’il est négligé depuis longtemps.

Il doit être habitué, dès son plus jeune âge au toilettage. Jusqu’à quatre mois la robe n’est pas encore complètement formée et le coiffage et le brossage prennent peu de temps

L’aspect du poil permet de savoir l'état de santé du chien. Un poil rêche ou opaque est un signe qui doit déclencher une visite chez le vétérinaire. Il peut s’agir de parasites internes, de carences alimentaires, de lésions du foie ou d’autres pathologies.

 

Vous pouvez assurer l'entretien régulier. Une visite chez le toiletteur s'impose pour des soins précis (ongle, coupe).

 

Ustensiles  :

- une table

- une brosse classique à dents fines (fixées sur un coussinet de caoutchouc pas trop rigide),

- un peigne à dents longues et écartées et un peigne à dents serrées.

 

Comment procéder ? :

- Peignez tout d’abord le chien en suivant la texture du poil. Procédez avec délicatesse et fermeté. Il est essentiel d’aller jusqu’à la peau, en veillant cependant à ce que les dents de la brosse ne l’égratignent pas. Soulevez une mèche de poil et peigné en dessous. Ceci doit être fait sur les pattes et sur le ventre. Le chien étant étendu sur le flanc .

- Ventre : Vous pouvez tenir le chien debout, en le soutenant d’une main et le brossant de l’autre.

- Coiffer tout le corps avec un peigne aux dents écartées, afin d’éviter tout feutrage éventuel.

- Faites une raie le long de la ligne dorsale.

- Têtes : rassemblez les mèches qui retombent sur les yeux en un toupet que vous attacherez avec une barrette ou un petit élastique.

- Yeux : Le pourtour des yeux doit être nettoyé tous les jours avec un coton imbibé de serum phy. Il faut nettoyer toute la zone sous-orbitaire (en partant de la partie située sous l’angle interne de l’œil). Passez ensuite un peigne à dents plus courtes pour enlever les nœuds et les sécrétions éventuels.

- Oreilles : Le conduit auditif ne doit jamais être obstrué de poils. Vous pouvez les enlever en les tirant entre deux doigts. Ne vous aventurer pas à l’intérieur de l’oreille. Vous pourriez involontairement provoquer, de petites irritations susceptibles de s’infecter. Laissez un spécialiste exécuter les opérations délicates.

- Coussinets : couper régulièrement le poil qui pousse entre (toiletteur).

- Pied : couper le poil qui entoure les pieds afin qu’il ne touche pas le sol (toiletteur).

- Ongles : doivent être coupés courts (toiletteur).

- Zone péri-anale, il faut tailler le poil court pour éviter que le chien ne se salisse accidentellement (toiletteur).

- Utilisez la brosse : pour le cou et les moustaches et pour une finition.

- Vérifiez régulièrement que le poil du chien ne forme pas de nœuds.

 


2. Le bain :

Ustensiles :

- Un sèche-cheveux, un shampooing au pH neutre (contenant si possible des huiles naturelles) et un baume de bonne qualité (à base de jojoba), une serviette au fond de la baignoire familiale ou une baignoire de bébé.

 

Comment procéder ? :

- Démêlage : du poil avant le bain

- Température : légèrement supérieure à la température corporelle.

- Oreilles : veiller à ce que l’eau ne pénètre pas.

- Savonnage : après trempage, savonnez sur tout le corps en massant, pour faire pénétrer le savon jusqu’à la peau.

- Rinçage : abondant puis faites un deuxième shampooing. Après le deuxième rinçage, diluez une cuillère à soupe de baume dans un litre d’eau tiède et versez le mélange obtenu sur le chien.

- Séchage : serviette éponge puis séchez-le avec une brosse et un sèche-cheveux. Prenez la brosse et écartez le poil jusqu’à la racine vous pourrez ainsi vérifier qu’il n’y a pas de traces d’humidité.  

 

Fréquence : Une fois par mois.

 

 


3. Soins corporels :

Parasites : Vérifiez qu’il n’y a pas de parasites externes (puces, tiques, etc.). Si vous en remarquez, utilisez les produits spécifiques que vous conseillera votre vétérinaire. 

 

Dents (souvent entartrées), adresser vous à un spécialiste car c’est une opération délicate. Vous pouvez cependant, chaque semaine, brosser les dents de votre chien avec une petite brosse et du bicarbonate de soude vous retarderez ainsi la formation de tartre et l’intervention du spécialiste.  

 

Si le chien se gratte, pour quelque raison que ce soit (parasites externes, prurit aux oreilles, etc.), il risque d’abîmer son poil. Pour éviter que cela ne se produise, habillés les pattes arrière de chaussettes de tissu ou de peau souple attachés avec un morceau de ruban adhésif sans serrer.

 


4. Chien d'expositions :  

Le chien d’exposition est un top-modèle nécessitant un soin tout particulier.

 

Il doit être baigné chaque semaine avec une solution composé d'un litre d’eau tiède, de trois cuillerées de baume et une grande cuillerée d’huile. Mélangez le tout le mieux possible et versez la solution obtenue, veillez à ce qu’elle soit absorbée uniformément par tout le poil, moustaches, toupet et queue compris. 

Ne rincez pas le chien : il doit être séché alors même que son poil est encore imprégné de ce mélange. Enlevez l’eau en excès avec une serviette, sans frotter, pour éviter la formation de nœuds, et commencez le séchage au sèche-cheveux.

Lorsque vous aurez terminé, le poil sera légèrement graisseux (à cause de l’huile et du baume) et également propre et souple. Lors du séchage, veillez à ne pas laisser de zones humides vous mettriez en péril la santé de votre chien et son poil, mal séché, aurait tendance à feutrer.  

 

Pour que le poil des moustaches et du toupet pousse bien, il faut le rassembler en mèches. Il est possible de diviser le poil de la tête en deux parties et d’attacher chacune avec de minuscules élastiques, idem pour les moustaches, une par une, en veillant à dégager la bouche. 

 

«papillotes» de papier de soie : Utiliser en bandes de treize centimètres de large et légèrement plus longues que les mèches auxquelles elles sont destinées. Elles enveloppe les mèches de poil et on pour but d'améliorer la longueur du poil.

- Sur la tête, et  les moustaches.  

- Sur le corps : huit de chaque côté du corps, deux sur l’arrière-train, trois sur la queue, deux sur la poitrine, deux pour les oreilles, deux pour les moustaches. Soit vingt-sept papillotes qu'Il faut examiner tous les deux ou trois jours et refaire en brossant le poil. Celui-ci s’écartera si vous l’humidifiez légèrement en vaporisant un mélange d’eau et de baume (une cuillerée de baume pour un quart de litre d’eau).

 

Parfois, trop de soins ont un effet inverse de celui désiré. Si vous brossez un Lhassa trop souvent, vous éliminerez le sous-poil, la robe s’appauvrira, les pointes du poil de couverture se dessécheront, seront plus fragiles et casseront plus facilement.

 


 

sommaire

Si vous aimez ce site, cliquez ici